healthy-happy-whole-me

healthy-happy-whole-me:

You should never substitute anything for food. If your hungry eat, do not suppress your hunger with activity, coffee, or anything else that you have done in the past. You have to honor your hunger not ignore it. Hunger is your bodies way of telling you it needs nutrients. Maybe it’s trying to…

elegantplacenta

butimstillbeautiful:

"Only 5 percent of women have the type of body we see on billboards and in TV commercials. The "Expose" project wants you to see the remaining 95 percent.” (Huffington Post Article)

Tell me something.

When was the last time you opened up your browser and saw a beautiful image of a body shape that looked just like yours?

When was the last time you saw an image of skin markings that looked just like yours?

When was the last time you saw an image of breasts that looked just like yours? An ass that looked just like yours? Scars that looked just like yours? A belly that looked just like yours? 

another text I wrote on my other blog in French…

NOURRIR MON CORPS NOURRIT AUSSI MON ESPRIT

  1. Depuis que je mange à ma faim, je constate que mon esprit fonctionne beaucoup mieux. J’ai plus de suite dans mes idées, j’ai plus de mémoire, mes idées sont plus claires, je ne me sens plus embrouillée et mon esprit est plus vif.  En plus de cela, je n’ai plus de saute d’humeur et je ne suis plus dépressive à en être suicidaire. Oui, il y a des jours où je trouve tout ça plus difficile, oui il y a des jours où je suis nostalgique de ma minceur extrême et où je me sens grosse. Certains jours, je suis inconfortable dans mon corps avec plus de rondeurs, mais je me souviens aussitôt de l’enfer du désordre alimentaire. Je me souviens que j’avais toujours froid à en avoir mal, que j’étais obsédée par la nourriture, que j’avais toujours faim, que j’étais de mauvaise humeur parce que j’avais faim et que je résistais et je me souviens que j’étais toujours fatiguée et souvent déprimée. Je me souviens aussi que je n’étais pas heureuse car je voulais toujours être plus parfaite. Je me souviens que je n’avais plus de libido, que mon système hormonal était tout débalancé, que j’étais stérile et que je n’étais pas en santé avec une pression artérielle à 74 et un rythme cardiaque à 50. Tout ces faits me ramène à ma réalité d’aujourd’hui avec mon corps en santé. Je n’est plus aucuns de ces symptômes horribles décrits plus haut, alors je suis bien et cela mérites bien quelques courbes :o)